Appel au préfet

Pour une fois que les écologistes s'intéressent au domaine qui est censé être le leur en priorité !

EELV s’indigne en effet de l’abattage massif des bouquetins du Bargy et appelle le préfet à stopper immédiatement l’opération en cours, d'autant plus qu'il n’y a aucune justification à cette précipitation, puisque deux tiers des 400 bouquetins sont sains et que les experts évoquent même un risque « quasi-nul » de transmission de la brucellose au cheptel domestique.

Les écologistes montent enfin au créneau et dénoncent ces actes injustifiés. A l’opposé de cet abattage indiscriminé des bouquetins et cabris, ils préconisent des mesures de vaccination et de protection des animaux domestiques, à l’instar des recommandations des experts de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Au surplus, chez les animaux, tous les scientifiques s'accordent à dire que la maladie est généralement bénigne.

Charles Darwin aurait-il finalement tristement raison quand il disait que « l’Homme a aujourd'hui acquis un tel pouvoir sur le monde matériel que dans un avenir proche, il détruira les plus belles formes de vie animales et végétales, sauf celles qu'il aura conservées dans ses jardins et ses zoos ».