La nuit du Livre à l'Odéon

Après la Commission Attali pour la relance de la croissance, la Commission Balladur pour la Réforme des Institutions ou la Commission Copé pour la réforme de l’Audiovisuel, la Commission Malraux pour l’Europe de la Culture avait été fondée, on s'en souvient, à l’occasion du cinquantenaire de la création par le Général de Gaulle du Ministère des Affaires culturelles, pour André Malraux.

S’inscrivant dans le cadre d’un soutien aux célébrations nationales, elle a été placée sous la présidence d’honneur d’Alain Malraux, avec à sa tête Annick du Roscoät, Présidente du Haut Comité National de la Francophonie, nommée par Jacques Chirac au sein du Collège des personnalités qualifiées du Conseil Economique, Social et Environnemental, puis renouvelée par Nicolas Sarkozy.

La Commission Malraux a donc décidé lors de l'anniversaire de la célèbre Loi Malraux sur le Patrimoine en 2012, lorsqu'elle a été inscrite à l'ordre des commémorations nationales, de créer un  Grand Prix du Livre du patrimoine, remis depuis lors chaque année au cours de la célèbre Nuit du Livre, qui réunit les professionnels français et européens. 

Pour 2015, la cérémonie s'est déroulée au Théâtre de l'Odéon, sous le patronage du Ministre de la Culture, en présence de très nombreuses personnalités du monde de l'édition et des médias et en partenariat avec le Journal du Parlement, un titre appartenant lui même... au patrimoine de la presse française ! Le lauréat, les bien nommées Editions du Patrimoine se sont vues décerner par le Comité de l'Europe, un Diplôme de Mérite et de Prestige Européen, remis par la Commission Malraux, pour une grande première éditoriale, puisqu'il s'agissait… d'une version en braille de la célèbre tenture de l'Apocalypse d'Angers !