Façonner l'Europe démocratique !


Je suis très honoré de pouvoir partager avec vous cette nouvelle édition du Journal du Parlement qui est toujours attachée à offrir à ses lecteurs une réflexion de qualité sur les grands problèmes qui font l'actualité aujourd'hui.

En tant que Président du Parlement Européen, je voudrais tout particulièrement mettre l'accent sur l'importance d'une étroite collaboration entre le Parlement Européen et les Parlements nationaux, afin d'aborder ensemble des questions d'ordres majeurs. En effet, les relations entre le Parlement Européen et les Parlements nationaux des Etats membres n'ont jamais été aussi liées. En notre qualité de parlementaires, nous assumons une responsabilité particulière à l'égard des habitants de nos pays.

Avec la prochaine ratification du Traité de Lisbonne, comme nous l'espérons, par l'entièreté des Etats membres, nous entrerons dans une nouvelle ère qui sera marquée par  la coopération inter- parlementaire.

La collaboration entre les Parlements nationaux et le Parlement Européen augmentera encore plus, avec l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, qui tend à offrir à l'ensemble des Parlements nationaux un plus grand rôle politique et nos relations n'en seront que plus intensifiées.

Dorénavant, les Parlements nationaux auront une possibilité d'intervention directe dans le processus d'élaboration de la norme européenne et ce, dans le cadre du principe de la subsidiarité. Le Traité de Lisbonne offrira à l'Union Européenne les instruments nécessaire pour s'attaquer successivement aux menaces que représentent les défis de demain. C'est dans cet esprit que nous avons organisé ensemble une série de rencontres inter-parlementaires concernant l'avenir de l'Europe, par exemple sous la présidence française du Conseil sur les thèmes "L'Europe : migrations et intégration" ainsi que sur "L'énergie et le développement durable".

La construction Européenne est plus que jamais au cœur de la vie nationale. Nos travaux se complètent, et nous avons pour tâche de façonner l'Europe démocratique.

La conférence des Présidents des Parlements de l'Union Européenne, à laquelle j'ai eu l'honneur de participer est une étape supplémentaire dans ce processus de coopération qui nous unit.

Les Parlements nationaux et le Parlement Européen ne sont pas des rivaux, au contraire, ce sont des associés et bien plus encore, des partenaires dans la vie démocratique de notre Union Européenne.

Cette année, la publication de cette édition du Journal du Parlement consacrée à l'Europe coïncide avec un événement d'une grande importance, les élections européennes de 2009.

En tant qu'actuel Président du Parlement Européen depuis 2007, et député européen depuis les premières élections au suffrage universel direct, j'ai suivi l'évolution du Parlement Européen, et pu observer la façon dont il a acquit de plus en plus de compétences législatives. Il se trouve aujourd'hui être au cœur d'une démocratie parlementaire dont, en 1979 nous pouvions à peine rêver.

Dès lors, du 4 au 7 juin prochain, 375 millions de citoyens de l'Union Européenne seront invités pour la première  fois dans les 27 pays membres, à participer à l'élection du Parlement Européen. Ainsi, les choix politiques de cet électorat contribueront non seulement  à diriger l'Europe vers un but commun, mais également à façonner son avenir et ce, pour les cinq prochaines années. C'est pourquoi la participation active de chaque citoyen est d'une nécessité cruciale.