L'orphelinat ukrainien Source de Vie lauréat du Comité de l'Europe

C'est au cours d'une brillante réception dans les salons d'honneur du Centre Culturel de l'Ambassade d'Ukraine (l'ancien hôtel particulier d'Alain Delon !) que le Comité de l'Europe pour les Etudes et Informations Parlementaires a remis en présence de nombreuses personnalités du monde de la diplomatie, mais aussi de médias russes, ukrainiens et arméniens, un Diplôme de Mérite et de Prestige Européen au titre de la protection de l'Enfance, pour l'orphelinat « Source de Vie » installé à Alexandria.

A l'issue d'une conférence de presse, la cérémonie officielle a ainsi rendu hommage à un établissement qui, accueille depuis 12 ans de jeunes orphelins sociaux pour leur éviter un placement judiciaire. La Présidente de l'Orphelinat, Marina Grigoryan, venue spécialement d'Ukraine pour recevoir cette distinction, s'est aussi vu remettre un chèque de la Marraine de l'établissement et Présidente de « Club de Chance » Tatiana Balduc Gryazina. Mais au delà, la remise de ce Diplôme d'Honneur (précédemment attribué à la lutte contre les maladies orphelines Neurofibromatoses et Rincklausen, ou également au titre de la protection du patrimoine, pour le Château du Haut Koenigsbourg, propriété du Conseil Général du Bas-Rhin) a permis de souligner les liens d'amitié qui unissent la France et l'Ukraine, depuis l'an 1050, époque où la souveraine régnant sur notre pays s'appelait... Anne de Kiev !

 
 

1. Conférence de Presse au centre Culturel de l'Ambassade d'Ukraine.

2. Le Directeur du Centre culturel de l’Ambassade d’Ukraine, Oleg Yatsenkivskyi.

3. La remise officielle au titre de la protection de l’enfance.    

4. Marina Grigoryan recevant un chèque de la Marraine de l’établissement et Présidente   de «  Club de Chance » Tatiana Balduc Gryazina.

5. Le diplôme de Mérite et de Prestige européen.

6. Le Président du Comité, Olivier de Tilière, S.E. Bernard Dorin, Ambassadeur de France et Conseiller d’Etat, entouré de Patricia de Figueirédo, Directrice de la Communication du Journal du Parlement et de Marina Yaloyan, Membre correspondant du Comité de l’Europe.