Avant-propos : à la tribune des Assemblées

 

Lire un exemplaire du Journal du Parlement, c’est avant tout s’inscrire dans une histoire. Celle qui a vu, depuis la IVème République, le quotidien de notre pays à la tribune des Assemblées…

On y croise les plus grands noms de la politique française qui, à un moment ou à un autre de leur carrière ont participé à la vie du journal, par leurs éditoriaux, leurs articles ou leurs entretiens. Mais on rencontre également au fil des pages, des Chefs d’Etat, des personnalités étrangères, soucieuses de transmettre leur message à nos élus, des chefs d’entreprises, des banquiers, des Présidents de syndicats, des grands témoins de notre vie culturelle, qui interpellent les membres d’un Gouvernement, bref, tous ceux qui, par leur pouvoir ou leur influence, veulent, comme le définissait Bergson « agir en homme de pensée ou penser en homme d’action ».

Sans parti pris, mais non sans force, à l’écoute de toutes les formations politiques de l’Assemblée Nationale et du Sénat, sans exclusive, en prenant soin de faire ressortir ce qui, d’un bout à l’autre de l’hémicycle peut éclairer les positions de chacun sur les grands dossiers de notre pays, Le Journal du Parlement a su occuper cette place à part dans le monde politique que, de gauche à droite, chacun lui reconnaît…

Mais au-delà, Le Journal du Parlement apparaît comme un témoin et un relais pour créer des passerelles entre des sphères qui, trop souvent, communiquent difficilement entre elles.
Ministres, parlementaires, Présidents de sociétés, d’organismes publics ou privés, se retrouvent ainsi en nos colonnes, dans nos colloques et  dîners ou lors les remises de trophées que nous patronnons.

Une vocation qui complète l’activité média de nos  diverses collections de dossiers, dont on peut mesurer aujourd’hui combien elle permet de faire le lien entre les forces vives de la nation.

En ce sens, Le Journal du Parlement se présente donc comme une entité multiple qui, de par son passé historique, ses spécificités et son rayonnement, est aujourd’hui plus que jamais au cœur de différents pouvoirs.

Il continue à s’inscrire pleinement dans l’histoire de la vie politique, mais aussi économique et culturelle de notre pays, c’est-à-dire de tous ceux qui font la France d’aujourd’hui et l’Europe de demain…